Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Un établissement mutualiste

La Clinique Bénigne Joly fait partie du réseau d'établissements et de services gérés par la Mutualité Française Bourguignonne - Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes.

Son appartenance au réseau mutualiste favorise une coopération plus étroite avec l’ensemble des structures de la Mutualité, notamment en termes de filière d’aval et d’amont comme l’accueil temporaire, accueil de jour en résidences de retraite, dispositifs de téléassistance, tous les services d'aide et de soins à domicile avec ATOME…garantissant ainsi l’ensemble de la filière de prise en charge.


La clinique est adhérente au Groupe Hospitalier de la Mutualité Française, premier groupe privé français à but non lucratif.

Un peu d'histoire

  • C’est en 1683 que Bénigne Joly, prêtre dijonnais, fonde la congrégation de sœurs hospitalières de Notre Dame de la Charité, qui œuvre au sein de l’hôpital de Dijon.
  • En 1907, la congrégation créée rue Gagnereau, la première clinique chirurgicale de Dijon.
  • En 1954, une clinique médicale ouvre rue de Gray.
  • En 1978, les 2 cliniques sont regroupées sur le site actuel de Talant.
  • En janvier 2003, la congrégation intègre sa maison de convalescence située à Fontaine les Dijon à la Clinique. Cette maison deviendra ensuite un service de Soins de Suite et de Réadaptation.
  • En mai 2004, la Mutualité Française Côte d'Or, devenue en 2012 Mutualité Française Bourguignonne - SSAM, acquiert la Clinique.
  • Cette reprise s’effectue dans l’esprit des grands objectifs du mouvement mutualiste : égal accès aux soins pour tous, poursuite d’une démarche continue d’amélioration de la qualité, développement des relations avec l’ensemble des secteurs de santé : usagers, professionnels et établissements.
  • En septembre 2013, le service de Soins de Suite et de Rédaptation "Edith Cavell" déménage sur le parc d'activités "Dijon Valmy" au sein du Pôle Santé Valmy.

La clinique Bénigne Joly en chiffres

- 330 salariés

- 63 médecins

- 40 lits de chirurgie, 60 lits de médecine, 10 lits en soins intensifs et continus

- 40 places de chirurgie ambulatoire, 20 places de dialyse en unité de dialyse médicalisée, 10 places de dialyse, 12 places d'autodialyse

- 30 places d'Hospitalisation à Domicile (HAD)

- 112 places de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

- 13 000 séjours en hospitalisation / an (dont 6000 en ambulatoire)

- 14 000 séances d'hémodialyse / an

- 4 000 séances de chimiothérapie / an

Haut de page